AAP 2017-2018 – Retour sur le projet ValEuRT

ValEuRT – Densité des sites – DR BPandolfi

En raison de sa position géographique, à l’ouest du Bassin parisien et ouvert sur la Normandie, le bassin versant de l’Eure se développe à un point de rencontre particulièrement fort entre plusieurs communautés, qui rend sa caractérisation difficile dès la période la plus ancienne de l’occupation humaine.

Le projet ValEuRT – Vallée de l’Eure : une rivière, des territoires – a une approche exploratoire dans l’étude des dynamiques d’occupation et de la structuration des territoires. Il s’appuie naturellement pour cela sur des données à caractère spatial, qu’il s’agisse de l’analyse des formes du paysage ou de la réalité des limites territoriales sur la longue durée : de la préhistoire à nos jours. A cette fin, il adopte une approche géoarchéologique et paléoenvironnementale dont l’objectif est de permettre de mieux cerner les grandes étapes de l’évolution des paysages et de reconnaître et insérer les types d’occupation humaine dans leur contexte environnemental passé et présent, et ainsi optimiser l’approche archéologique et de conservation du patrimoine.

Les opérations de prospection au sol s’avérant souvent difficiles en raison des aléas météorologiques, le projet s’appuie également sur les nouvelles techniques de recueil de données (scanner 3D et différents capteurs montés sur drone – LiDAR [Light Detection And Ranging], thermique, magnétique) en test pour s’adapter à l’archéologie. Parallèlement, un système de gestion des données relié à un SIG (Système d’Information Géographique) a pu être développé de manière à assurer la coordination et l’interaction entre archéologues et géomorphologues. Une première analyse du bassin versant de l’Eure a permis de cartographier et organiser par période et catégorie fonctionnelle les traces de vestiges reconnus afin de poser les bases d’une réflexion sur l’interaction entre l’homme et son environnement. L’objectif à terme sera de valider une approche et un outil d’aide à la décision par la construction de modèles prédictifs, sous la forme d’une plateforme collaborative accessible en ligne qui permette d’orienter et planifier les études de terrain.

Porté par Fabienne DUGAST, archéologue, ingénieure de recherche CNRS au laboratoire ORIENT & MÉDITERRANÉE – UMR 8167 Textes Archéologie Histoire, le projet ValEuRT a fédéré le travail d’une équipe de chercheurs pluridisciplinaires : géomorphologues, hydrologues, archéologues, géoarchéologues, historiens de l’art, céramologues, historiens, géomaticien… Conçue pour être collaborative et participative, la plateforme devrait ouvrir à termes sur une nouvelle dimension interdisciplinaire intégrant géographes et environnementalistes, voire juristes et aménageurs dans le cadre des problématiques actuelles du développement du territoire et de patrimonialisation sous toutes ses formes.

 

Le projet ValEuRT a reçu le soutien d’OPUS pour l’ Appel A Projets Exploratoires 2017/2018.

Guainville - DR Archeo27
Gadencourt - DR Archeo27
ValEuRT - Densité des sites - DR BPandolfi

EN SAVOIR PLUS