Séminaire OPUS – Pour une muséologie des patrimoines africains – 6 février 2018


Séminaire de recherche OPUS – Patrimoine et patrimonialisations

Pour une muséologie des patrimoines africains

Mardi 6 février 2018

Programme :

Archéologie des peuplements humains en Namibie durant l’Holocène
Florent Détroit et David Pleurdeau (Muséum national d’Histoire naturelle)
Une équipe franco-namibienne mène depuis 2007 des recherches archéologiques dans le massif de l’Erongo en Namibie, dans le cadre d’une collaboration entre le National Museum of Namibia, le National Heritage Council et le MNHN. Ces recherches portent notamment sur le site de Leopard Cave, dont les niveaux archéologiques documentent plus de 8000 ans d’occupation humaine.

Art Rupestre et Patrimoine dans le massif de l’Erongo en Namibie
Guilhem Mauran, Anne Nivart et Matthieu Lebon (Muséum national d’Histoire naturelle)
La Namibie présente une grande concentration de sites d’art rupestre au centre d’importants enjeux sociaux et économiques. Elle a mis en œuvre de manière précoce des cadres de protection du patrimoine et principalement de l’art rupestre, qui demeure aujourd’hui un axe de valorisation avec notamment le classement de sites Unesco. Cependant ce patrimoine reste notamment méconnu du fait du manque de contextualisations archéologiques. Les travaux menés depuis quelques années dans la région de l’Erongo visent à identifier et documenter les sites d’art rupestre afin de mieux définir leur chronologie, et d’analyser les processus d’appropriation dont ils peuvent faire l’objet.

Mettre en scène le patrimoine d’une chefferie au Cameroun
Yves Girault (Muséum national d’Histoire naturelle)
Dans le cadre d’une démarche de muséologie participative réalisée avec les populations locales et des membres de la diaspora, ce projet a pour objet d’inventorier et de valoriser des éléments du patrimoine naturel, culturel et artistique d’une chefferie Bamiléké (hautes-terres de l’Ouest-Cameroun), dans une perspective de développement économique et culturel.

Réflexions autour des musées nationaux du Kenya
Wanja Dorothy Nyingi (National Museums of Kenya)
The National Museums of Kenya established in 1902, as the East African Herbarium. It is currently the largest heritage material collection in East and Central Africa housing over 4.6 million specimens. These collections play an important role in research for agriculture, forestry and biodiversity conservation and support national economic development. The public programs also bring people closer to heritage. In growing demand to increase the valuable contribution of heritage to humanity, NMK has begun a National Research and Collection Centre Campaign to draw in international partnerships to enhance shared learning and best practice.

Inscription

Les réservations sont closes pour cet évènement.