Séminaire OPUS – Inventaires : art et science de la liste – 5 décembre 2017


Séminaire de recherche OPUS – Patrimoine et patrimonialisations

Inventaires : art et science de la liste

Mardi 5 décembre 2017

Programme :

Inventaire des Musées, inventaire des collections universitaires : si différents ?
Stéphane Jouve
(BUPMC – Pôle collections, Université Pierre et Marie Curie – UPMC)
L’importance scientifique d’un objet d’une collection universitaire doit-elle être au-dessus de
son importance patrimoniale, et inversement dans un musée ? L’inventaire se doit de cumuler
indistinctement les deux informations, l’une indispensable pour le chercheur, l’autre pour le
gestionnaire de collection. Les deux visions, et donc les deux manières de conduire un inventaire
tendent aujourd’hui à se rejoindre.

La liste des chasseurs d’Assourbanipal
Christophe Pradeau
(UFR de littérature française et comparée, Université Paris-Sorbonne)
Le narrateur proustien s’émerveille que l’on connaisse, avec autant de précision que celle des
invités d’une soirée mondaine de la Belle Époque, « la liste des chasseurs qu’Assourbanipal
invitait à ses battues ». Liste de noms réchappés de l’oubli mais indifférente. À « l’indifférence »
du savoir historique, les romanciers cycliques opposent la qualité d’intimité de la figuration
mémorable.

Listes et patrimoine : un couple indissociable ?
Nélia Dias
(Institut Universitaire de Lisbonne (ISCTE-IUL) – CRIA – directrice d’études invitée
à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH))
Pour quelles raisons l’élaboration de listes est-elle étroitement associée à la démarche
patrimoniale ? Quels sont les critères sous-jacents aux processus d’inscription d’un bien dans
une liste ? Dérivant d’un processus de sélection et d’interprétation, les listes sont des moyens
d’action et d’intervention. Elles révèlent par ailleurs, les consensus et/ou les dissensions
scientifiques et politiques.

Inscription

Les réservations sont closes pour cet évènement.